Les différents types de Lavoirs

Le Lavoir

Bassin public alimenté en eau généralement d'origine naturelle, un lavoir a pour vocation première de permettre de rincer le linge après l'avoir lavé. Contrairement à une représentation très répandue, les femmes ne s'y rendaient le plus souvent pas pour laver le linge mais pour l'y rincer. Le passage au lavoir était en effet la dernière étape avant le séchage. Comme le lavage ne consommait que quelques seaux d'eau, il pouvait avoir lieu à la maison, mais le rinçage nécessitait de grandes quantités d'eau claire, uniquement disponible dans les cours d'eau ou dans une source captée.

Le bord du lavoir comportait en général une pierre inclinée. Les femmes, à genoux, jetaient le linge dans l'eau, le tordaient en le pliant plusieurs fois, et le battaient avec un battoir en bois afin de l'essorer le plus possible. En général, une solide barre de bois horizontale permettait de stocker le linge essoré avant le retour en brouette vers le lieu de séchage. Certains étaient équipés de cheminées pour produire la cendre nécessaire au blanchiment.

L'utilisation des lavoirs a été progressivement abandonnée au XXème siècle. Il subsiste toutefois de nombreux témoignages de ces sites pittoresques aux styles architecturaux d'une grande variété selon les régions et périodes historiques.

Les lavoirs à bassin :

Lavoir rectangulaire 

Lavoir carré


Lavoir à plusieurs bassins

 

Lavoir à 2 pans de toit

Lavoir à impluvium

Ce lavoir à impluvium  est couvert sur les 4 côtés . L'impluvium permet de recueillir les eaux de pluie dans le bassin.

Lavoir à ciel ouvert

 

Lavoir à treuil

Lavoir avec pierres à laver

Lavoir tunnel

Les lavoirs tunnels, se présentent sous la forme d’un tunnel demi cylindrique entièrement en pierres appareillées, profitant d'un talus ou d'une falaise, ils sont enterrés et voûtés soit en anse de panier, soit en berceau.

 

Les lavoirs de rivière :

Les lavoirs en bord d'étang ou de rivière sont les plus simples. Parfois ils ont une planche à crémaillière : planche à laver fixée sur une structure métallique reliée à des crémaillères qui permettaient d’abaisser ou de remonter la planche en fonction du niveau du cours d’eau.

Lavoir à marches

Lavoir avec retenue

Lavoir avec chaudière

Bateau lavoir

Le Saint-Julien présente une structure à deux ponts : dans la cale, le lavoir équipé de plus de deux cuves avec leurs chaudières ; au niveau supérieur, le séchoir et le logement du buandier. 

Les lavoirs fontaine

 


 

CSI-DESIGN crée votre site vitrine 

logo.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×